Conseils pour les candidats

Chercher un nouveau job, que ce soit parce qu’on a perdu l’ancien, ou tout simplement parce qu’on a envie d’évoluer professionnellement et que son employeur n’a pas les moyens de vous proposer de vous épanouir, c’est toujours un parcours, une aventure.

Très modestement, nous avons souhaité vous apporter quelques conseils qui vous aideront peut-être (nous le souhaitons), et vous éviteront de commettre quelques erreurs dans ce parcours.

Rédiger un cv

Vous êtes vous jamais demandé à quoi servait un CV ? Une très grande majorité vous répondra qu'un CV sert à se présenter, à décrire son parcours, que c'est une sorte de carte d'identité professionnelle... Mais cette majorité n'aura fait que répondre à la question : "qu'est-ce qu'un CV" et non "A quoi sert un CV ?".

Parce qu'un CV n'a en fait qu'une seule et unique fonction : décrocher un entretien. Et c'est à partir de ce postulat que vous devez rédiger votre CV.

Tout d'abord, celui-ci doit donner envie d'être "parcouru". Il doit donc être simple, court, clair et synthétique. Evitez donc les couleurs criardes, les logos d'entreprises, les polices trop petites ou illisibles, donner des chiffres clés...

Un CV doit également être un "reflet" de votre parcours et de votre personnalité. Ne négligez donc pas certaines expériences, montrer votre intérêt pour autre chose que votre profession, mettez vos + en avant. N'entrez pas trop dans le détail. Cela pourrait nuire à votre "synthèse", dites en suffisamment pour qu'on ait envie d'en savoir plus, mais n'en dites pas trop, au risque de voir votre CV mis de côté par un recruteur qui pourrait avoir le sentiment que "puisque tout est dit et qu'il n'y a pas ce que je recherche, je n'appelle pas".

CV-type_edited_edited.png
 

La lettre de motivation

Il est devenu de plus en plus rare qu'un recruteur demande une lettre de motivation. Autrefois, celle-ci venait accompagner un courrier "avec le cachet de la poste". Aujourd'hui, tout se fait par voie électronique. Finies donc les graphologies et l'étude minutieuse de la lettre de motivation. Qui plus est, toutes les lettres de motivations se ressemblaient. Les candidats étaient motivés parce qu'ils avaient lu dans la presse spécialisée, sur une plaquette, et présentaient des qualités qui étaient à peu près toutes les mêmes.

Cependant, certains recruteurs continuent d'attacher de l'importance à votre lettre de motivation. Évertuez-vous alors à vous différencier des autres potentiels candidats, prenez le temps d'étudier votre cible en profondeur (les infirmations ne manquent pas sur la toile), et de mettre en avant des qualités qui ont un réel rapport avec le poste, ou qui apporteront un plus à votre candidature. Par exemple, pour un poste international où l'anglais est exigé, faites apparaître que vous parlez également l'espagnol, l'italien, le russe ou le chinois (pour peu, bien entendu, que ce soit vrai).

 
Prendre des notes

Se préparer à l'entretien

l existe autant de façons de mener un entretien de recrutement qu'il y a de recruteurs et de candidats. Une préparation qui imagine la manière dont celui-ci se déroulera ne peut ainsi que vous faire perdre de vue votre objectif. Pourtant, vous pouvez vous préparer simplement alors même que vous rédigez votre CV. Nous vous conseillons d'écrire un ou plusieurs discours (un discours très synthétique et un discours plus détaillé), afin de mieux le maîtriser. 

Entretien informatif

"Vous n'aurez pas une seconde occasion de faire une première bonne impression". Cette phrase, vous l'avez entendue maintes fois, ne la négligez pas. Votre tenue doit être professionnelle, votre attitude respectueuse, votre humeur chaleureuse ("souriez, vous êtes filmé"). Et enfin, la question que tout le monde se pose : "cravate ou pas cravate" ? Le bon sens dirait qu'une cravate n'est pas obligatoire, mais ne peut pas nuire... Tout est dit... Enfin, préparez quelques questions à l'écrit et prévoyez de quoi prendre des notes.

 
 

Présenter son parcours

Entretien

Vous y êtes, c'est le jour de l'entretien, vous vous êtes préparé, maîtrisez votre discours. Il est temps de présenter son parcours. Les salutations passées, dès que votre "recruteur" vous aura donné la parole, pensez à lui demander de combien de temps vous disposez pour présenter votre parcours. Vous devrez alors respecter une stricte chronologie, en commençant par votre formation.

Pensez à bien décrire les environnements dans lesquels vous avez travaillé (taille d'entreprise, secteur d'activité, chiffre d'affaires), et à expliquer les passages d'une étape à l'autre (envie de changement, promotion liée aux résultats, licenciement économique, etc...).

A la fin de l'entretien, faites part de vos motivations et envies, tout en en expliquant les raisons et les points forts de votre parcours qui vous permettront d'atteindre vos objectifs.

 

Présenter ses expériences professionnelles

Chaque expérience doit être décrite de manière rigoureuse.

Pensez à mentionner les dates d'entrée et de sortie, sans hésiter (cela donnera de la crédibilité à votre discours).

Pensez à décrire les environnements (un service de 2 personnes ou de 25 personnes affectées à telles ou telles tâches). Puis, décrivez votre mission telle qu'elle vous l'a été présentée lors de votre prise de poste.

Vous pourrez ensuite expliquer ce que vous avez mis en oeuvre pour remplir cette mission, et surtout, présenter vos résultats (qualitatifs et quantitatifs).

Femme professionnelle

Pourquoi une entreprise fait-elle appel à un cabinet de recrutement ?

Femme dans un bureau

Vous vous demandez pourquoi est-ce que votre futur employeur a fait appel à un cabinet de recrutement ? Il existe non pas une mais des réponses à cette question.

- Le recrutement peut avoir un caractère confidentiel, et votre futur employeur ne pas souhaiter que ses clients, ses collaborateurs ou ses concurrents en aient vent.

- Le recrutement est urgent, et votre futur employeur n'a pas les moyens logistiques pour gérer un flux de candidature, ou pour aller les chercher là où elles se trouvent

- Le recrutement est "compliqué" et votre profil "rare". Votre futur employeur préfère s'adresser à un professionnel dont les méthodologies éprouvées lmui permettront d'accéder à des candidats réputés "cachés".

- Votre futur employeur ne dispose peut-être tout simplement pas d'un service "recrutement" (c'est le cas de nombreuses PME)

- Votre employeur a tout seimplement besoin des conseils d'un professionnel qui l'orientera en fonction de ses contraintes et des réalités du marché

 
 

L'entretien en visioconférence

La situation sanitaire de l’année 2020 et du début de l’année 2021 a mené nombre de processus de recrutement à se dérouler en visioconférence. Certains candidats nous ont fait part de leurs craintes, et certaines entreprises s’y sont montré quelque peu réticentes. Pourtant, les deux parties ont dû s’y adapter.

L'entretien en visioconférence n'est finalement pas très différent d'un entretien en face à face dans sa préparation. 

Vous aurez, comme pour un entretien en « face to face », à décrire votre parcours et à parler de vous. Votre interlocuteur vous posera plus de questions qui ont trait à votre mode de fonctionnement, à votre intégration dans un nouvel environnement. Il devrait également porter une attention particulière à votre élocution, et à votre aisance. Pour autant, vous devrez respecter quelques règles simples : choisissez une salle dans laquelle vous serez au calme avec un fond neutre, adoptez une tenue et une attitude professionnelles, soyez encore plus attentif que d’habitude, ne faites pas « autre chose », ne vous laissez pas perturber par votre environnement… et laissez-vous guider

Fille Utiliser un ordinateur portable